A se voir dans cette antique egypte, un effroi le saisit


Cet homme etait l’aventurier. Cabissol, un mot de lui m’est revenu a la memoire, que je veux vous rapporter pour fixer encore un trait de son caractere ou de son genie. ca serait pourtant fameux, dit-il, de mettre au carnier, ce matin, un si gros gibier! –Il n’est pas de celui qui s’envole, dit Tonia.

Deux gendarmes, dont Alessandri, la veille de ce memorable evenement, coucherent aux Campaux. Oh! s’ecria-t-il, vous etes un demon! –Non, repondit el Rayo, je suis un homme de coeur. C’est bien lui. Quand il _se_ parlait de Maurin, Pastoure repetait: –D’hommes comme ca, on n’en fait plus. Par saccades sa gorge gonfle le drap bleu du corsage. Rinal environ deux semaines. (Il prononcait: Labarterille. . Le mayordomo prit la tete de la file et ils commencerent a s’avancer assez rapidement dans des sentiers qui s’enchevetraient les uns dans les autres et qui auraient forme un reseau inextricable pour tout autre que Leo Carral. Et sa physionomie de joie exprimait deux choses: primo: En vient-il, hein, des merles, quand je les appelle! secundo: A-t-il une bonne tete, le candidat de Paris! En voila un, de merle, qui ne sera pas depute! Quand il eut referme et rouvert sa main trois fois, ce qui portait a une quinzaine le nombre des merles, Maurin s’arreta de souffler dans son chilet. Cet homme, c’est toute une race, mais malheureusement le meilleur de lui est intraduisible. Par la chaussee le gaz flambait roux, dans les flaques d’eau. Ces guerillas ne bornerent pas la leurs exploits: elles entreprirent d’ecumer les routes, de devaliser les voyageurs et d’assaillir les convois; et qu’on ne suppose pas que nous exagerons les faits, nous les amoindrissons au contraire. Cependant, tachez, nous vous en prions, de vous resister un peu a vous-meme. . . Le comte se demanda alors, comment a une heure aussi avancee (il etait environ neuf heures du soir), don Melchior osait, par une nuit sans lune, se hasarder seul, dans la campagne, au risque de tomber dans une embuscade des guerilleros de JuArez, dont les eclaireurs, ce qu’il savait fort bien, rodaient depuis quelques jours deja aux environs de l’hacienda.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.